Prête pour la MINUSMA : l’opération Presence–Mali atteint la pleine capacité opérationnelle

Soldiers walk out of a helicopter
Des militaires néerlandais affectés à la MINUSMA sortent de l’hélicoptère CH-147F Chinook pour effectuer une patrouille de reconnaissance au Nord de Gao, au Mali, le 15 août 2018. PHOTO : Caporal Ken Beliwicz, TM01-2018-0042-004

Étiquettes : | | |

Par l’enseigne de vaisseau de 1re classe Melanie Aqiqi, officier d’affaires publiques, opération Presence–Mali

L’opération Presence a atteint un important jalon le 15 août 2018. En effet, à cette date, la force opérationnelle canadienne a déclaré à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) que nous sommes prêts à faire ce qu’on nous demande en soutien à l’opération de stabilisation de l’ONU au Mali, en Afrique de l’Ouest.

Ce même jour, le professionnalisme et le soutien efficace des membres des FAC ont porté fruit.

Tôt le matin du 15 août 2018, des membres du groupe opérationnel de patrouille à long rayon d’action des Pays Bas sont embarqués dans un hélicoptère CH-147F Chinook au Camp Castor. À la demande de la MINUSMA, l’hélicoptère, accompagné de deux CH-146 Griffon, a décollé pour se rendre au Nord de Gao, où il a atterri avec l’unité spécialisée à son bord.

Son effort principal était de brosser un portrait exact de la région et de valider la connaissance de la situation pour le commandant de la force de la MINUSMA. Sans un portrait exact de ce qui se passe dans les régions plus reculées du Mali, le commandant de la force ne serait pas en mesure de prendre des décisions éclairées au sujet des mouvements et des priorités des forces militaires qu’il commande et qui font partie de la MINUSMA.

Au moment de l’annonce de la mission aux principaux dirigeants, le colonel Chris McKenna, commandant de la force opérationnelle au Mali, a déclaré : « C’est ça que nous sommes venus faire ici. En contribuant à des opérations délibérées par la prestation de capacités d’aviation tactique d’envergure internationale, nous obtenons les résultats voulus pour le commandant de la force et pour la MINUSMA dans son ensemble. »

L’accès à du soutien logistique et le transport sécuritaire de personnes et de matériel sont essentiels aux efforts de stabilisation de la MINUSMA et jouent un rôle crucial dans la durabilité des activités humanitaires et des activités de développement au Mali. Sans le soutien des aéronefs et des membres du personnel en déploiement pour l’opération Presence, les membres de l’ONU dans le secteur Est du pays seraient davantage à risque et leur gamme d’activités serait limitée.

La force opérationnelle a atteint sa capacité opérationnelle initiale le 1er août 2018, quand elle a commencé à offrir à la MINUSMA une capacité d’évacuation aéromédicale avancée disponible en tout temps dans les environs de Gao. Les évacuations médicales constituent la tâche principale des Canadiens affectés à la MINUSMA, mais le détachement d’hélicoptères canadien offrira également une capacité de transport moyen à lourd pour les personnes et le matériel à la demande de l’ONU.

La force opérationnelle canadienne est composée de 250 membres bien entraînés de l’Armée, de la Marine et de l’Aviation et comprend trois hélicoptères CH-147F Chinook et cinq hélicoptères CH-146 Griffon. Un appareil de chaque type fait office d’appareil de rechange pour veiller à ce que des opérations puissent être menées en tout temps. La force opérationnelle est composée d’équipages aériens, de responsables du soutien, de professionnels médicaux, d’éléments habilitants du soutien et d’autres membres du personnel et conseillers essentiels.

Le Canada est un des 57 pays participant aux efforts de stabilisation de la MINUSMA. Les Forces armées canadiennes offrent une capacité essentielle, mais nous faisons partie d’une équipe de pays dévoués aux efforts au Mali.

Galerie d'images

  • Un membre d’équipage à bord d’un hélicoptère en vol regarde par l’ouverture arrière de l’aéronef.
  • Un membre d’équipage à bord d’un hélicoptère en vol regarde par la fenêtre et tient une arme.
  • Des responsables médicaux s’occupent d’un blessé simulé à bord d’un hélicoptère Chinook en vol pendant un entraînement.
  • Une pilote assise dans un aéronef regarde par une fenêtre et sourit pour la caméra.
  • A soldier on an ATV
  • Soldiers walk into a helicopter
  • The inside of a helicopter
Date de modification :