Nouvelles de l’ED : RIMPAC 2018 a pris fin, un événement visant à honorer Francis Pegahmagabow, et étude RDDC

Étiquettes : | |

Transcription

(P) Bienvenue à une nouvelle édition des Nouvelles de l’Équipe de la Défense. Je suis Patricia Sztompka.

(S) Et je suis la capitaine Stephany Duval. Voici ce qui fait les manchettes à la Défense.

L’exercice maritime le plus important au monde, l’exercice Rim of the Pacific, ou RIMPAC 2018, a pris fin ce mois-ci au terme d’un programme intensif échelonné sur plusieurs semaines que l’on a mené à bien à Hawaï et dans le sud de la Californie.

Plus de 1 000 marins, soldats, et aviateurs canadiens, hommes et femmes, ont pris part à l’exercice aux côtés d’environ 25 000 militaires provenant de 24 autres pays. Soulignant le thème du RIMPAC axé sur des « partenaires compétents et polyvalents », le contingent des Forces armées canadiennes a fait preuve d’excellence pendant l’exécution d’opérations terrestres, maritimes et aériennes complexes, tout en s’intégrant aux forces alliées.

(P) Un événement visant à honorer la vie du sergent-major de compagnie Francis Pegahmagabow a été tenu récemment au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Soldat autochtone le plus décoré de la Première Guerre mondiale, il était tireur d’élite expert et, ultérieurement, il est devenu une voix active dans le mouvement des droits des peuples autochtones au Canada.

Lors de l’événement, nous avons discuté avec Brian McInnes, Ph. D., arrière-petit-fils du sergent-major Pegahmagabow, pour nous renseigner davantage à ce sujet.

(B) Cette production de Sounding Thunder: The Song of Francis Pegahmagabow est ce que je qualifierais de collaboration musicale, puisqu’elle réunit de nombreux types et styles de musique différents. De la symphonie orchestrale classique au chant traditionnel de la Première Nation Anishinaabe, cette production combine la tradition orale, des pièces narratives numériques ainsi que la merveilleuse intrigue créée par Armand Ruffo qui nous raconte quelques-uns des moments forts du travail dans les forces armées et de l’expérience d’après-guerre de Francis Pegahmagabow.

(S) Avant de conclure l’émission, Recherche et développement pour la défense Canada – Toronto est à la recherche de bénévoles des Forces armées canadiennes âgés de 25 à 35 ans qui souhaitent participer à une étude sur la tolérance à la chaleur.

(P) L’étude examinera la tolérance à la chaleur des membres des Forces armées canadiennes qui rentrent sur le terrain après avoir subi une blessure ou une maladie liée à la chaleur. Si vous souhaitez participer à l’étude, consultez les liens connexes pour vous renseigner davantage à ce sujet.

(S) C’est tout pour aujourd’hui. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Soyez des nôtres lors de la prochaine édition…

(P)… des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Date de modification :