La profession des armes : là où commence le leadership!

Seven people standing wearing military uniforms.
Après le dévoilement des articles encadrés de l’adjudant-chef Necole Belanger le 11 juillet 2018, à l’École de l’Aviation royale canadienne, située à la 16e Escadre et base des Forces canadiennes Borden, en Ontario, l’adjudant-chef Necole Belanger (au centre) se réunit avec le sergent Christopher Bentley, membre du personnel des Services multimédias de la 16e Escadre qui a participé à l’encadrement de l’article, les adjudants-maîtres L-R Hennessey, M. Higgins, P. Turcotte et G. Boily et la matelot de 3e classe Larrisa DeGuzman, également membre du personnel des Services multimédias de la 16e Escadre qui a participé à l’encadrement de l’article. PHOTO : Sergent Christopher Bentley, BM01-2018-0257-02

Étiquettes : |

Par l’adjudant-maître Douglas Hennessey

En tant que militaire du rang, je me suis souvent demandé où je me situais dans les forces armées, tentant de déterminer ce que signifie faire partie de la « profession des armes ». Récemment, j’ai lu un article dans La Revue de l’Aviation royale canadienne rédigé par l’adjudant-chef Necole Belanger dans lequel celle-ci livre son point de vue d’adjudant-chef de l’Aviation royale canadienne (ARC) sur le fait d’appartenir à la profession des armes. J’ai trouvé qu’il s’agissait d’un article significatif, puissant et émouvant. L’une de ses déclarations les plus provocatrices est celle-ci :

« Je suis une professionnelle dans la profession des armes! Devoir, loyauté, intégrité et courage ne sont plus des mots que je formule machinalement lorsqu’on me demande de les dire; ce sont plutôt des normes de comportement que je m’efforce de respecter, tous les jours et dans tout ce que je fais, que je porte l’uniforme ou non. »

En lisant ces mots, je me suis rendu compte que cette idéologie, cette croyance, c’est quelque chose que tous les militaires du rang dans n’importe quel commandement des Forces armées canadiennes vivent et croient.

L’École de l’ARC donne des cours de leadership et de gestion. Elle permet de sensibiliser davantage les militaires du rang au patrimoine de l’ARC et leur permet d’acquérir des connaissances générales et des qualités professionnelles. Le 10 juillet 2018, à l’École de l’ARC, l’adjudant-chef Belanger et sa femme, Judy Gaus, se sont rendues à la réception au deuxième étage, où elles ont reçu l’accueil de nombreux militaires de la 16e Escadre. Là, encadré en noir et or, se trouvait au mur, en versions française et anglaise, l’article de l’adjudant-chef Belanger.

Derrière le lutrin se tenait l’adjudant-chef James Marshall, commandant de l’École de l’ARC. La salle est devenue silencieuse lorsqu’il a commencé à parler, expliquant l’importante signification de l’article de l’adjudant-chef Belanger et en quoi il est lié à l’École de l’ARC et au leadership. « Apprendre la profession, pratiquer la profession et diriger la profession. Tous ceux qui franchissent ces portes deviennent des dirigeants dans la profession des armes », a dit l’adjudant-chef Marshall.

L’adjudant-chef Belanger s’est ensuite rendue derrière le lutrin, où elle a dit : « Jamais je n’aurais pu imaginer qu’au moment d’écrire cet article, il recevrait une place de choix dans ces salles sacrées. »

L’article est maintenant accroché au mur de l’École de l’ARC, un lieu d’honneur et de respect. Tous les futurs dirigeants pourront le lire et le message qu’il contient sera compris pendant des décennies.

Que vous soyez militaire ou civil, si vous souhaitez mieux comprendre les gens qui sont prêts à se sacrifier pour le service et savoir pourquoi ils le font, lisez l’article de l’adjudant-chef Belanger paru dans La Revue de l’Aviation royale canadienne publiée en hiver 2018 (numéro 1, volume 7), intitulé « Appartenir à la profession des armes: point de vue d’un adjudant-chef de l’ARC ».

 

LIENS CONNEXES

L’École de l’Aviation royale canadienne

La 16e Escadre Borden

La Revue de l’Aviation royale canadienne

Galerie d'images

  • One person talking behind a podium in front of many seated people.
  • Six personnes debout vêtues d'uniformes militaires.
  • Seven people standing wearing military uniforms.
Date de modification :