L’équipe d’instruction collective de l’opération UNIFIER a de l’effet en Ukraine

Des militaires du Canada et de l’Ukraine regardent un morceau de papier et parlent.
Ukraine. Le 24 avril 2018 – Deux membres des Forces armées canadiennes participant à l’Op UNIFIER expliquent le fonctionnement sécuritaire d’un champ de tir utilisant des armes réelles à un membre des Forces armées ukrainiennes. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)

Étiquettes :


Par le capitaine Dan Brown, commandant adjoint de l’équipe d’instruction collective, force opérationnelle interarmées en Ukraine

Le franchissement d’un cours d’eau sous des tirs réels. Des transports de troupes blindés BTR 80. Un exercice final de quatre jours au niveau du bataillon.

Des militaires ukrainiens ont terminé leur plus récent cycle d’instruction en juin sous le mentorat de leurs partenaires internationaux, y compris les membres des Forces armées canadiennes affectés à l’opération UNIFIER. La nature avancée et complexe de l’instruction illustre à quel point les Forces armées ukrainiennes (FAU) sont prêtes et déterminées à faire des progrès avec leurs partenaires.

Les membres de l’équipe d’instruction collective (EIC), qui font partie de la sixième rotation de troupes affectées à l’opération UNIFIER, se trouvent en Ukraine depuis près de quatre mois. Ils opèrent à partir du Centre international de sécurité et de maintien de la paix (CISMP) à Starychi, en Ukraine.

L’EIC, de loin l’équipe la plus grande et la plus dispersée de l’Op UNIFIER, offre de l’instruction individuelle et collective à une vaste gamme d’unités ukrainiennes. Son quartier général est situé à Starychi, mais sa portée s’étend à l’Ukraine entier. Son équipe d’instruction dispersée et son équipe d’instruction d’état-major sont réparties partout au pays. Elles offrent du mentorat, des capacités de forces de sécurité et du renforcement de capacités. Elles offrent également de l’instruction aux FAU sur le processus de planification opérationnel.

Au CISMP, la majorité des membres de l’EIC forment la « Compagnie Charlie » dans le Partner Assistance Training Team Battalion, un groupe multinational dirigé par la US Army. Aux côtés de nos partenaires américains, lithuaniens et polonais, ils collaborent étroitement avec les responsables de l’instruction du centre ukrainien d’entraînement au combat pour veiller à ce que l’instruction soit offerte efficacement.

Tout au long de ce dernier cycle d’instruction, les responsables du centre ukrainien d’entraînement au combat ont joué un rôle de grande importance dans la prestation d’une instruction essentielle aux membres des FAU. L’instruction touchait divers sujets et objectifs, allant des compétences de base, comme l’instruction médicale et le maniement des armes, aux opérations de tirs réels du peloton et de la compagnie, en passant par les exercices de confirmation du niveau du bataillon. Les responsables ukrainiens ont offert de l’instruction réaliste aux membres des FAU qui, il n’y a aucun doute, absorberont ces compétences et les peaufineront au fil de leur service.

« La première moitié de notre rotation a été occupée, et il reste encore du travail à faire », souligne le capitaine Dan Brown, commandant par intérim de l’EIC. « C’est un privilège de travailler avec les FAU et avec nos pays partenaires et nous sommes excités par les nouvelles occasions qui se présenteront d’avoir des effets durables pour ce grand pays. »

Dans d’autres régions de l’Ukraine, trois équipes de mentorat nomades distinctes se déplacent librement pour rendre visite à des unités des FAU dans des emplacements non centraux. Elles ont été occupées à offrir de l’aide aux FAU. Leurs objectifs sont variés.

Un des secteurs d’intérêt est le perfectionnement du leadership chez les sous-officiers des forces terrestres, aériennes et maritimes. Un autre est l’instruction des tireurs d’élite.

Une partie de l’instruction est coordonnée en collaboration très étroite avec nos alliés internationaux. Des membres des Forces armées canadiennes soutiennent l’opération ORBITAL britannique pour offrir leur cours en défense urbaine.

Du côté logistique de la maison, on trouve une cellule d’instruction pouvant servir de renfort pour soutenir les cours en logistique des FAU partout au pays. L’académie militaire d’Odessa comprend également une équipe de mentorat. Elle participe aux travaux des facultés d’instruction dans les domaines de la logistique, de la reconnaissance/des forces d’opérations spéciales, des activités aéroportées et de l’artillerie lance-roquettes.

À tous les points de vue, l’équipe canadienne tire des leçons de ces tout nouveaux programmes ukrainiens. Tous ces efforts aident à améliorer ces programmes et aident les FAU à atteindre leur but de devenir compatible avec l’OTAN.

Galerie d'images

  • Un groupe de militaires de divers pays parlent.
  • Des militaires allongés dans l’herbe visent avec leur arme.
  • Un groupe de militaires de divers pays observent deux militaires agenouillés sur le sol.
Date de modification :