Programme d’enrôlement des Autochtones des Forces canadiennes : à tout bon travail, sa récompense

Canadian Forces Aboriginal Entry Program graduation ceremony on HMCS Scotian
Un spectacle culturel comportant de la danse et des percussions faisait partie intégrante de la cérémonie de fin de cours du Programme d’enrôlement des Autochtones des Forces canadiennes, qui s’est déroulée au NCSM Scotian. Photo : Mona Ghiz, AP FMAR(A)

Étiquettes : | |

Ryan Melanson, Trident

Malgré les années d’expérience acquises au sein des Cadets de l’Air, Kayla Syrie, 20 ans, avoue qu’elle a dû s’acclimater durant les premières journées du Programme d’enrôlement des Autochtones des Forces canadiennes (PEAFC).

« Le premier matin a eu l’effet d’un électrochoc. Nous étions réveillés à 5 h, et nous nous livrions à des entraînements physiques dans la pluie; le tout se déroulait à un rythme soutenu. C’est cette adaptation qui a été la plus difficile », affirme Mme Syrie.

Une cérémonie de fin de cours tenue au NCSM Scotian, le 25 mai, marquait la clôture du cours de trois semaines à Halifax dans le cadre duquel les participants ont pu goûter à la vie militaire et être exposés à divers groupes professionnels et environnements des Forces armées canadiennes (FAC).

« Nous nous sommes vraiment rapprochés en tant qu’équipe, ce qui a été très gratifiant », ajoute Mme Syrie, jeune femme d’ascendance algonquine originaire de Wasaga Beach, en Ontario. Elle a déjà entamé le processus d’enrôlement dans les FAC, dans l’espoir de s’intégrer au groupe professionnel des techniciens en structures d’aéronefs ou de fréquenter l’École de la Police militaire des Forces canadiennes.

Cette année, tous les membres du groupe ont fait part de son intérêt à se joindre aux FAC, et la candidature de bon nombre d’entre eux a déjà été acceptée. C’est le résultat typique du programme, dont l’objet est d’accroître le taux d’enrôlement d’Autochtones dans les FAC. On invite les personnes de 18 à 30 ans d’ascendance autochtone, métisse ou inuit à se rendre aux bases pour vivre une expérience immersive. Outre des instructions sur les armes et la navigation, le programme explore aussi la culture des FAC et la façon dont les différentes identités y ont chacune leur place.

« Nous souhaitons à leur donner l’occasion de comprendre la culture militaire, et de savoir qu’on permet aux cultures autochtones et à la culture militaire d’y coexister. Nous tenons à leur faire découvrir les possibilités professionnelles extraordinaires au sein des FAC qui sont axées sur le leadership, l’esprit d’équipe et le respect », explique le M 2 Shawn Swiminer, de l’École navale (Atlantique).

Pour Evan Charters, d’Edmonton, la réussite du cours lui procure une grande fierté, et il souhaite que celle-ci puisse inciter d’autres personnes à vivre l’expérience. Il prévoit se joindre à l’Armée canadienne et devenir soldat d’infanterie. « Ma mère travaille auprès de jeunes Autochtones dans ma collectivité, et beaucoup d’entre eux sont issus de milieux défavorisés. Je veux tout simplement leur montrer qu’une personne de notre collectivité [crie] peut mettre fin à la stigmatisation et rendre sa vie meilleure », précise-t-il.

La brigadier-général Virginia Tattersall, commandant adjoint, Génération du personnel militaire, de même que le colonel honoraire Donald Julien, membre du Grand conseil mi’kmaq et colonel honoraire de la 5e Division du Canada, ont assisté au rassemblement de fin de cours. De plus, parmi les autres invités présents, mentionnons Son Honneur Arthur J. Leblanc, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle‑Écosse, et Son Honneur Patsy Leblanc, la PM 2 (à la retraite) Debbie Eisan, vétéran des forces armées ayant 36 années de service et membre de la communauté autochtone, ainsi que des membres du Groupe consultatif des Autochtones des FMAR(A). Au terme de la cérémonie officielle, les invités ont assisté à une prestation du groupe de tambours Eastern Eagle, ainsi qu’à une danse cérémonielle dirigée par la PM 2 (à la retraite) Eisan.

Galerie d'images

  • Canadian Forces Aboriginal Entry Program graduation ceremony at HMCS Scotian
Date de modification :