Le personnel de la Force opérationnelle Mali quitte le pays en vue de participer à une mission de maintien de la paix de l’ONU

A man in a military uniform holds two children as a woman takes their picture with a smart phone.
Une autre photo avant le départ. Une cinquantaine de militaires des Forces armées canadiennes ont quitté la 8e Escadre Trenton le 5 juillet 2018 à destination de Gao, au Mali, dans le cadre de l’opération Presence. Ils forment le contingent principal de militaires de la Force opérationnelle à se rendre dans la région afin de soutenir la mission des Nations Unies axée sur la paix et la stabilité. PHOTO: MDN, ISX03-2018-0001_006

Étiquettes : | |

Par la lieutenant de vaisseau Sarah Harasymchuk

Une cinquantaine de militaires des Forces armées canadiennes (FAC) ont quitté la 8e Escadre Trenton le 5 juillet 2018 à destination de Gao, au Mali, dans le cadre de l’opération Presence. Ils forment le contingent principal de militaires de la Force opérationnelle à se rendre dans la région afin de soutenir la mission des Nations Unies axée sur la paix et la stabilité.

Ils prendront la relève des membres de l’équipe de préparation du théâtre d’opérations, qui travaillent fort depuis juin afin d’établir le camp canadien à Gao. La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) vise à protéger les civils, à appuyer le processus de paix, à favoriser le processus politique, à défendre les droits de la personne et à stabiliser le pays.

Le principal objectif de la force opérationnelle des FAC soutenant la MINUSMA est de fournir une capacité d’évacuation sanitaire aérienne à l’avant des plus nécessaires, et ce, en tout temps. La Force opérationnelle aérienne Mali se chargera de transporter les soldats, l’équipement et les provisions à l’appui de la mission. Les hélicoptères CH‑146 Griffon agiront comme escortes armées des CH‑147F Chinook lorsque les équipages répondront aux exigences cruciales de la MINUSMA.

« Notre personnel est prêt à faire face aux exigences des opérations au Mali et à intervenir immédiatement pour sauver des vies dans le cadre de la MINUSMA », affirme le lieutenant-général Al Meinzinger, commandant de l’Aviation royale canadienne (ARC). « Notre personnel est très compétent et s’est très bien préparé à ce déploiement. »

Le colonel Chris McKenna occupe la fonction de commandant de la Force opérationnelle aérienne Mali. « Il s’agira d’une mission au rythme opérationnel très élevé », précise-t-il. « Notre tâche principale consistera à procéder à des évacuations sanitaires aériennes à l’avant, ce qui veut dire que nos équipages seront sur un pied d’alerte en tout temps afin de pouvoir se rendre à l’endroit voulu le plus rapidement possible en vue d’effectuer des interventions vitales. »

Quelque 250 militaires partiront pour le Mali au cours des prochaines semaines. Des militaires des 408e et 450e Escadrons tactiques d’hélicoptères composeront l’essentiel de la Force opérationnelle aérienne, dont des professionnels de la santé, notamment des médecins, des infirmiers des soins intensifs et des techniciens en médecine aéronautique, qui joueront un rôle essentiel dans le succès de la mission.

Les hélicoptères de l’ARC disposent de l’équipement nécessaire pour protéger les forces, dont des aéronefs d’escorte armés et du personnel spécialisé. Les hélicoptères Griffon peuvent assurer la sécurité du haut des airs afin que les Chinook, qui fourniront les soins médicaux indispensables en route vers les installations médicales, puissent décoller et se poser en toute sécurité. Trois hélicoptères Chinook et cinq Griffon soutiendront la mission; un aéronef de chaque type servira d’appareil de rechange.

Le CH‑147F Chinook est un hélicoptère de transport moyen à lourd de pointe polyvalent. Il sert à transporter de l’équipement et du personnel au cours d’opérations au pays et à l’étranger.

Le CH‑146 Griffon est un hélicoptère utilitaire de transport tactique. Le Griffon sert principalement au transport tactique de soldats et de matériel. On l’utilise autant au pays qu’à l’étranger dans le cadre de missions de recherche et sauvetage, de surveillance et de reconnaissance, d’opérations antidrogue ou encore comme escorte armée à l’appui d’autres hélicoptères.

La politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement confirme le rôle important que joue l’Aviation royale canadienne dans toutes les opérations de déploiement, y compris les missions de maintien de la paix de l’ONU. L’ARC est fière qu’on fasse appel à ses services dans le cadre de la contribution du Canada à la mission des Nations Unies au Mali. Elle est prête à appuyer ses partenaires de l’ONU.

LIENS CONNEXES

La MINUSMA

Mise à jour sur la mission du Canada au Mali

Le 408e Escadron tactique d’hélicoptères

Le 450e Escadron tactique d’hélicoptères

Le CH‑147F Chinook

Le CH‑146 Griffon

L’opération Frequence (soutien à la mission de la France dans la région du Sahel)

Galerie d'images

  • A man wearing a military uniform holds two children as a woman takes their photo with a smart phone.
  • A woman in a military uniform smiles at a man, with his back to the camera, wearing a military uniform and holding a child.
  • A large, partially disassembled helicopter in the foreground with a large transport airplane in the background.
  • A person wearing a military uniform kneels inside a huge aircraft, fastening a chain, which is attached to a tracked vehicle, to the floor of the aircraft.
  • People wearing military uniforms guide a large object on a wheeled cart toward a ramp at the back of a huge aircraft.
  • Several people in military uniforms guide a large object on a large wheeled cart inside a huge aircraft.
  • A person wearing military clothing, including a helmet with dark visor and carrying a rifle, in a field with a large helicopter in the background.
  • A map of West Africa, showing Mali and surrounding countries as well as, inside Mali, the locations of Bamako, Gao and Timbuktu.
Date de modification :