La nomination de quatre nouveaux commandants régionaux démontre les améliorations constantes apportées à l’UISP

JPSU Petawawa
Gauche à droite – la lieutenant-colonel Angie Lapointe, l'adjudant-chef Remy Lapointe, le brigadier-général Mark Misener, l'adjudant-maître Gary Duggan, le major Steven Boire à Petawawa. Photo : Soldat Thomas Lee

Étiquettes :

L’Unité interarmées de soutien du personnel (UISP) a accueilli quatre nouveaux commandants régionaux au cours du dernier mois et a tenu des cérémonies de passation de commandement à Gagetown, à Petawawa, à Valcartier et à Winnipeg. De plus, le grade associé à ce poste est désormais plus élevé : les nouveaux commandants détiennent dorénavant le grade de lieutenant-colonel.

Les nouveaux commandants qui ont été nommés sont les suivants :

  • Le Lcol Mark Leach, cmdt de la région du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard
  • La Lcol Angie Lapointe, cmdt de la région de l’est de l’Ontario
  • Le Lcol Michel Tousignant, cmdt de la région du Québec
  • Le Lcol Orin Wing, cmdt de la région des Prairies

« La nomination de nouveaux commandants détenant le grade de lieutenant-colonel démontre clairement la priorité que les Forces armées canadiennes accordent aux soins des malades et des blessés, en plus de permettre aux commandants de mieux représenter les militaires et l’UISP dans leur région », affirme le brigadier-général Mark Misener, commandant de l’UISP. « Cela reflète également le niveau de responsabilité que ces commandants assument, en fournissant une plus grande surveillance et une meilleure orientation régionales aux centres intégrés de soutien du personnel (CISP) dans leur secteur de responsabilité. Leur grade de lieutenant-colonel les place sur un pied d’égalité avec les commandants des unités tactiques locales, en plus de faciliter les communications avec les commandants de bases et de formations locales ainsi qu’avec nos partenaires et autres représentants régionaux. »

Ce changement répond également aux recommandations formulées dans l’examen dirigé par le Chef d’état-major de la Défense sur les soins offerts aux militaires malades, blessés ou en transition, qui préconisaient la nomination officielle de commandant et la désignation de grades plus élevés associés à ce poste. Ce faisant, cela permet au commandant de l’UISP de déléguer de nombreuses autorités administratives, financières et disciplinaires aux commandants régionaux.

Le brigadier-général Misener ajoute « [qu’]il s’agit d’un pas de plus vers la restructuration de l’UISP et la création, en novembre, du groupe de transition des Forces armées canadiennes. L’objectif est d’accroître la capacité de réponse des QG et des CISP régionaux tout en favorisant la prestation d’un soutien plus personnalisé, professionnel et normalisé aux membres des FAC afin de faciliter leur retour en service ou leur transition vers une autre carrière au sein des FAC ou ailleurs. »

Les quatre nouveaux commandants sont les premiers lieutenants-colonels à occuper ce poste, apportant ainsi une riche expérience et une grande capacité de leadership. Des changements semblables ont également lieu dans la région du Pacifique, en Alberta et dans le nord du Canada, dans le sud de l’Ontario, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que dans la région de la capitale nationale. Ces changements de commandement auront lieu au cours des deux prochaines années.

Galerie d'images

  • JPSU Winnipeg
  • JPSU Petawawa
  • JPSU Gagetown
Date de modification :