Une nouvelle salle nommée en l’honneur d’un mécanicien qui a participé à la bataille d’Angleterre

Five people, in various military uniforms stand with a door behind them. Two of them use scissors to cut a ribbon strung between two metal posts in front of them.
L’inauguration de la salle de collaboration Russell-Bragg à l’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes a eu lieu le 11 juin 2018. Ci-dessus, on voit l’aviateur Emery Clifford (à gauche) et l’aviateur Christopher Underwood, qui ont lancé la création de la salle de collaboration, la caporal Katherine Ballard, présidente du conseil des stagiaires, le brigadier-général Dave Cochrane, commandant de la 2e Division aérienne du Canada, et l’adjudant-chef Pierre Jetté, adjudant-chef de la 2e Division aérienne du Canada. PHOTO : Caporal-chef David Hardwick, BM04-2018-0203-08

Étiquettes : | | | |

16e Escadre Borden

En septembre 2016, des membres du personnel supérieur de l’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC), située à la 16e Escadre Borden, en Ontario, ont visité le centre d’instruction de la Royal Air Force Cosford, dans le Shropshire, au Royaume-Uni. Pendant leur séjour, ils ont remarqué une salle de collaboration, un endroit où les stagiaires se réunissent pour étudier collectivement et s’entraider.

Inspirés par ce concept, ils ont proposé l’idée d’utiliser des salles de collaboration comme outils d’apprentissage pour les stagiaires de l’ETGAFC dans l’espoir qu’elles soient un symbole de travail d’équipe et de persévérance, deux qualités essentielles aux techniciens et aux techniciennes d’aéronefs.

Le projet s’est concrétisé le 11 juin 2018, lorsque le brigadier-général David Cochrane, commandant de la 2e Division aérienne du Canada (2 DAC), accompagné de l’adjudant-chef Pierre Jetté, adjudant-chef de la 2 DAC, a inauguré la salle de collaboration Russell-Bragg à l’ETGAFC.

Le colonel Andrew Fleming, commandant de la 16e Escadre, et l’adjudant-chef Necole Belanger, adjudant-chef de la 16e Escadre, ainsi que le lieutenant-colonel Eric Rhéaume, commandant de l’ETGAFC, et l’adjudant-chef Daniel Campbell, adjudant-chef de l’ETGAFC, ont également assisté à la cérémonie d’inauguration.

Le major Greg Vardy, commandant de l’Escadron Lancaster de l’ETGAFC, a réuni les membres de l’équipe du projet en février 2017, soit Tony Gale, Rob Northey et le caporal James Taylor. Ils ont fait appel au conseil des stagiaires en vue de faire participer activement les stagiaires de l’ETGAFC à l’établissement de la vision de cette initiative. Les aviateurs Christopher Underwood (de la 8e Escadre Trenton, en Ontario) et Emery Clifford (de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse), représentants de l’éducation du conseil des stagiaires, ont joué un rôle déterminant dans l’élaboration des objectifs d’une salle où les stagiaires pourraient se réunir pour proposer des projets et trouver un endroit tranquille où se rencontrer pour étudier.

En septembre 2017, l’équipe de projet et le conseil des stagiaires se sont réunis pour choisir le nom de la salle de collaboration. Après des recherches approfondies par les stagiaires et la présentation d’une proposition au conseil, les stagiaires ont voté pour donner le nom de Russel Bragg à la salle de collaboration.

Russell Mackie Bragg, né près de Calgary, en Alberta, faisait partie de l’Aviation royale canadienne. En 1940, à titre de mécanicien de moteurs d’avions Hurricane, il a servi avec distinction au cours de la bataille d’Angleterre. Son dévouement et sa persévérance ont grandement contribué à faire en sorte que les avions soient maintenus en bon état pour faire face aux raids quotidiens de la Luftwaffe.

Le caporal Bragg, qui a ultérieurement obtenu sa commission d’officier, a été fait membre de l’Ordre de l’Empire britannique pour sa contribution à la bataille d’Angleterre. Voici un extrait de sa recommandation : « Il prenait toujours les devants en dirigeant les autres et en donnant l’exemple à tous. C’est en raison de ses efforts incessants que son unité a pu passer des anciens aéronefs aux nouveaux en un temps record. Il est responsable de l’excellente fiche de service du 1er Escadron de l’ARC et a toujours servi de façon remarquable. » Il a continué de servir dans l’ARC jusqu’à ce qu’il soit blessé dans un accident de la route en septembre 1945.

L’équipe des structures d’aéronefs du caporal-chef Brandon Wilkie, du caporal-chef Kevin Roy et de Denis Antille a conçu la porte de la salle en lui donnant la forme d’un panneau d’aéronef. Une image gravée au laser de Russell Bragg devant un avion Hurricane endommagé se trouve à l’entrée de la salle. Avec l’aide du caporal Taylor et de l’aviateur Clifford, le credo du technicien a été publié en anglais et en français et est affiché dans la salle à côté de la biographie de « Rusty » Bragg.

« Cette salle s’inscrit dans les trois grands axes que nous appliquons ici à l’ETGAFC, soit le professionnalisme, le travail d’équipe et l’excellence », a déclaré le lieutenant‑colonel Rhéaume. « Le professionnalisme, parce qu’il sous‑tend les qualités que les stagiaires doivent posséder; le travail d’équipe, parce que cette salle est axée sur l’échange et la réflexion en groupe. Enfin, l’excellence, parce que c’est ce que vise cet établissement en fournissant aux stagiaires les ressources et le milieu nécessaires pour les stimuler et optimiser leur apprentissage. »

Le brigadier-général Cochrane s’est dit impressionné par la détermination et l’esprit d’initiative du conseil des stagiaires. Il a rappelé aux membres du conseil qu’ils sont les futurs dirigeants de l’ARC.

Les initiatives liées à la salle continuent de se développer. On envisage d’ajouter à la salle des ressources supplémentaires, comme des postes informatiques en réseau et un tableau intelligent pour aider les stagiaires à réussir et à suivre leur formation en entretien d’aéronefs à l’ETGAFC.

À propos de l’ETGAFC

L’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC) fait partie de la 16e Escadre, une unité hébergée à la base des Forces canadiennes Borden, en Ontario. Sur le plan opérationnel, toutefois, elle relève de la 2e Division aérienne du Canada.

L’ETGAFC fournit à l’Aviation royale canadienne du personnel qualifié pour assurer le bon fonctionnement des aéronefs. L’école crée et donne de la formation individuelle en génie aérospatial conformément à la doctrine et aux normes approuvées.

La formation est donnée aux techniciens et aux officiers du génie aérospatial de la Force régulière et de la Force de réserve. On offre aussi de la formation d’apprenti sur les systèmes d’avionique, les systèmes d’aviation et les structures d’aéronefs, ainsi que sur l’imagerie. Après les cours, qui durent généralement plusieurs mois, les finissants vont directement dans des escadrons aériens, où ils suivent une formation en cours d’emploi et des cours sur leur type d’aéronef.

LIENS CONNEXES

Ces héros méconnus de la bataille d’Angleterre : L’équipe au sol du 1er Escadron (ARC)

L’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes

La 16e Escadre Borden

Le métier de technicien en systèmes avioniques (postulez dès aujourd’hui!)

Le métier de technicien en systèmes aéronautiques (postulez dès aujourd’hui!)

Le métier de technicien en structures d’aéronefs (postulez dès aujourd’hui!)

Le métier de technicien en imagerie

Galerie d'images

  • Five people, in various military uniforms stand with a door behind them. Two of them use scissors to cut a ribbon strung between two metal posts in front of them.
  • A group of 21 people, all but two wearing military uniforms, stand inside a room on either side of an open door.
  • A group of men stand in a row, listening to another who is gesturing with his hands. Behind them is an aircraft.
Date de modification :