Le Halifax Rifles se dote de nouveaux véhicules

Corporal Spencer Dorey (seated) and Corporal Ian Rudderham on a Tactical Armoured Patrol Vehicle.
Le caporal Spencer Dorey (assis) et le caporal Ian Rudderham étaient sur les lieux le 7 avril pour faire découvrir aux visiteurs de Kentville le nouveau véhicule blindé tactique de patrouille du Halifax Rifles, basé au détachement Aldershot de la Base de soutien de la 5e Division du Canada. Photo : The Aurora

Étiquettes : | |

Sara White – The Aurora

Les nouveaux véhicules blindés tactiques de patrouille (VBTP) qui seront livrés ce printemps à des unités de l’Armée canadienne, y compris le Halifax Rifles, basé au détachement Aldershot de la Base de soutien de la 5e Division du Canada, sont des véhicules haut de gamme et complexes qui offrent une mobilité supérieure à toute autre mise à niveau de véhicule réalisée depuis des années.

Ils sont « très cool », avoue le capitaine Jake Rideout durant la présentation d’un VBTP du Halifax Rifles au public de Kentville, le 7 avril.

Neuf VBTP sont arrivés au Camp Aldershot à la fin mars; les membres de l’unité de réserve du Halifax Rifles se sont toutefois entraînés tout au long de l’hiver en vue de l’exploitation des véhicules et de l’équipement de bord.

Neuf autres VBTP ont été mis en service dans des unités à l’Île‑du‑Prince‑Édouard, à Moncton et à Sussex; ainsi, le personnel de la 5 Div C peut recourir à un parc de 27 véhicules aux fins d’entraînement et d’opérations nationales d’envergure, notamment celles réalisées au Québec durant les inondations de 2017.

« Les VBTP ne remplacent rien; ils renforcent notre parc de G-Wagens, véhicules de reconnaissance légers que nous avons commencé à utiliser vers le milieu des années 2000, explique le Capt Rideout. La rétroaction des troupes a été très favorable; tous sont très heureux de venir travailler et d’utiliser un véhicule à la fine pointe de la technologie. »

Grâce à son système d’armes plus grand, à sa mobilité accrue et à ses systèmes optiques améliorés, les VBTP permettent d’accéder à plus d’endroits et de voir plus de choses. De façon générale, ce sont des véhicules plus puissants. Les VBTP peuvent être utilisés dans l’Arctique, ils sont mieux protégés contre les explosifs et ils peuvent accueillir un équipage de quatre personnes et de l’équipement.

Coiffé de son béret de recrutement, le Capt Rideout affirme que présenter les VBTP lors d’activités communautaires constitue une bonne façon de « rencontrer des gens qui pourraient s’intéresser à nous joindre et à travailler avec cet équipement. »

Date de modification :