La Garnison Petawawa tient une série de dîners axés sur la diversité

Military members participating in the Petawawa Diversity Lunch series
De la gauche à la droite, l’adjudant-maître Kim Pyke, sergent-major régimentaire des Services au personnel de la Base de soutien de la 4e Division du Canada Petawawa, le lieutenant-colonel Darcy Wright, commandant des Services au personnel de la Base de soutien de la 4e Division du Canada Petawawa et champion de la divérsité, le major Mathew Lucas, aumônier, le colonel Louis Lapointe, commandant de la Garnison Petawawa, et l’adjudant-chef Tom Verner, adjudant-chef de la Garnison Petawawa, se préparent à prendre part au festin. Photo : Patricia Leboeuf, Petawawa Post

Étiquettes : |

Patricia Leboeuf, Petawawa Post

Le Groupe consultatif sur la diversité et l’équité en matière d’emploi (GCDEME) de Petawawa a célébré la nature multidimensionnelle des forces armées au moyen d’une série de dîners tenue au Normandy Court, du 10 au 12 avril.

Puisque le 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada a atteint un niveau de disponibilité opérationnelle élevée, le GCDEME a décidé de reporter le festival annuel de la diversité. Au lieu, le groupe a organisé une série de dîners dans le but de promouvoir l’éducation par la nourriture. Outre savourer un menu d’inspiration internationale pendant deux jours, les participants peuvent lancer le défi aux animateurs afin de courir la chance de gagner un dîner gratuit.

« Nous cherchions à promouvoir les quatre groupes que nous représentons dans le cadre d’un repas », affirme le major Mathew Lucas, aumônier du bureau de première responsabilité. « La plupart des gens se réunissent autour de la table et c’est ainsi que l’on apprend à se connaître les uns les autres. »

Le GCDEME reconnaît et met en valeur les quatre sous-groupes des forces armées, à savoir les Autochtones, les minorités visibles, les femmes et les personnes handicapées. Au cours des dernières années, un festival était organisé pour permettre à la communauté de se renseigner davantage sur la culture et les réalisations de ces groupes, ainsi que les célébrer. Bien que le festival soit suspendu cette année en raison du rythme opérationnel rapide de la garnison, l’esprit de l’activité demeure inchangé.

« Nous souhaitions toujours mettre en valeur la diversité à la base et même au sein de la population générale du Canada, tout en donnant aussi l’occasion aux gens d’examiner la question d’un œil différent », explique l’aumônier Lucas.

Le champion du GCDEME et commandant des Services au personnel de la Base de soutien de la 4e Division du Canada Petawawa (Svc Pers BS 4 Div C Petawawa), le lieutenant-colonel Darcy Wright affirme que la série est une excellente initiative. Outre goûter à des plats exotiques, les gens peuvent aussi profiter d’une occasion particulière pour en apprendre plus long sur la diversité.

« Il importe de se souvenir que le Canada est une nation formée d’immigrants, une nation dont la population est constituée de gens de divers horizons qui ont des points de vue et des opinions divergents », précise-t-il. Il souhaite que les militaires passant à table relèvent le défi de répondre aux questions et de se renseigner davantage sur les diverses communautés que l’on trouve à la Garnison Petawawa. « L’activité rehausse la sensibilisation et accroît le niveau d’inclusion au sein de notre communauté », ajoute-t-il.

Les organisateurs prévoient tenir une série de repas semblable l’an prochain et présenter le festival de la diversité tous les deux ans.

« C’est une possibilité pour les Canadiens et les militaires de se rendre compte qu’ils appartiennent à une communauté qui forme une mosaïque, et il en va de même pour Petawawa », ajoute l’aumônier Lucas.

Date de modification :