Le 419e Escadron « Moose » rend hommage à un bénévole de la Seconde Guerre mondiale

Royal Canadian Air Force volunteer Vince Elmer
Vince Elmer, volontaire de l’Aviation royale du Canada. Photo : Collection des archives du 419e Escadron

Étiquettes :

Robert A. Pionteck, CD2, officier historien de l’Escadron, le 419e Escadron « Moose » NFTC – The Courier

Le projet de préservation du patrimoine du 419e Escadron « Moose » est entrelacé avec l’histoire d’un jeune volontaire de l’Aviation royale du Canada (ARC) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Vince Elmer était originaire de la ville agricole de Yellow Grass, dans le sud de la Saskatchewan. À l’âge de 18 ans, il était l’un des 167 bénévoles, sur une population de 512 personnes, qui ont répondu à l’appel aux armes et se sont enrôlées dans l’ARC.

Le cheminement de Vince a commencé à l’automne 1941 lorsqu’il est monté à bord d’un train du Chemin de fer Canadien Pacifique Limité de Yellow Grass à Toronto pour s’enrôler dans l’ARC. Sa collection de photographies et de souvenirs est devenue son journal de guerre, et ils font maintenant partie d’une importante bibliothèque historique.

À son retour au Canada après la guerre, Vince a continué de servir en tant qu’« historien sans solde du 419e Escadron », titre qui lui a été donné par le lieutenant-colonel Al « Red Lead » Brown lors de la réforme de l’Escadron à Cold Lake en 1975. Il a enregistré les fonctions de l’unité, les défilés, les réunions et les cérémonies de dédicace, et assisté à ceux-ci, pendant 56 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En mai 2006, le 419e Escadron a consacré une salle en son honneur pour entreposer ses archives et sa bibliothèque, permettant ainsi aux aviateurs, anciens et nouveaux, d’accéder à la riche histoire du 419e Escadron.

Vince a également trouvé le temps de faire du bénévolat comme membre de la Légion royale canadienne à Prince Albert (Saskatchewan), où il a reçu un certificat de mérite à titre de président du Comité des funérailles et des sépultures de la Branche. Il est décédé à Prince Albert en 2008.

Le projet de préservation du patrimoine du 419e Escadron a été lancé par le LCol Michael Grover à l’occasion du 75e anniversaire de l’escadron en 2016, en collaboration avec le Centre intégré de soutien du personnel de la 4e Escadre. L’objectif du projet était simple : numériser, cataloguer et préserver les archives de M. Elmer pendant la Seconde Guerre mondiale pour la postérité de l’Escadron et l’accès de la population canadienne.

En un peu moins de deux ans, environ 15 000 photographies ont été numérisées, téléchargées et étiquetées à partir de la bibliothèque de Vince Elmer. Ces images comprennent l’entraînement d’avant-guerre du premier commandant du 419e Escadron, le Lcol avn John « Moose » Fulton, la présentation de l’écusson de l’Escadron par le roi George VI et les vols d’entraînement à bord de l’actuel aéronef CT-155 Hawk.

Les archives numérisées peuvent être utilisées à l’externe pour des réunions, des conférences, des recherches et des présentations publiques. Ils ont aidé à des membres de familles à trouver de l’information sur leurs proches qui ont servi dans le 419e Escadron, en plus des auteurs et des historiens qui l’ont utilisé pour la recherche. Par exemple, l’historien canadien de l’aviation et colonel honoraire du 419e Escadron, Stéphane Guevremont, a utilisé la bibliothèque pour trouver des images inédites pour son livre sur l’histoire du 419e Escadron, publié en 2016.

Le catalogage de la collection de M. Elmer est dans sa phase finale, avec des périodiques, des albums de coupures, des notes et de la correspondance qui doivent encore être triés et archivés.

Ce que Vince n’a peut-être pas réalisé lorsqu’il a glissé son billet de train dans son portefeuille, c’est que ce simple geste serait le début d’une archive historique. Sa collection documente non seulement la grande aventure de sa vie, mais aussi l’histoire de l’un des premiers escadrons de l’ARC, aujourd’hui comme à l’époque, « Moosa Aswayita ».

Galerie d'images

  • An old train ticket from Yellow Grass to Regina, Saskatchewan.
Date de modification :