L’équité en matière d’emploi et la diversité : des multiplicateurs de force

CAF members during pride parade
En conjuguant « équité en matière d’emploi » et « diversité », la 2e Division du Canada et la Force opérationnelle interarmées (Est) ont mis l’accent sur la maximisation des perspectives de carrière et l’état de préparation opérationnelle du personnel militaire et civil. Dans le présent article, premier d’une série de trois articles, nous soulignons les efforts déployés par la 2 Div C et la FOIE, de même que les réalisations qu’elles ont accomplies relativement à l’équité en matière d’emploi, à la diversité et à l’inclusion.

Étiquettes : | |

Le personnel militaire est placé au cœur de la nouvelle politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement. Plus que jamais, la prise en compte des facteurs physiques, psychologiques et sociaux des militaires est à l’ordre du jour.

Cette politique ambitieuse et novatrice, présentée en juin 2017 par le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan, prévoit l’élaboration d’une nouvelle stratégie santé, la modernisation des programmes d’appui aux familles, l’amélioration de la réintégration après blessure et la prévention de la violence fondée sur le sexe.

Chacun de ces nouveaux objectifs vient s’ajouter aux politiques déjà en vigueur au sein des Forces armées canadiennes (FAC). Toute activité professionnelle est une source d’épanouissement intellectuel et de valorisation sociale. Par conséquent, outre la diversité individuelle, c’est la conjugaison des efforts des individus et des groupes qui contribue à l’atteinte des objectifs fixés.

C’est le message qu’a fait passer le brigadier-général Hercule Gosselin le 17 mai 2017, lors de la Journée contre l’homophobie et la transphobie, par lequel il a réitéré son engagement de « faire du milieu de travail un environnement sain, inclusif et exempt de discrimination pour tous ». À cet égard, le brigadier-général a souligné que « la diversité dans nos rangs est un multiplicateur de force » et que cette culture doit régner au sein de l’Équipe de la Défense.

Un environnement exempt de discrimination

Puisque la diversité est un défi universel, les FAC reconnaissent l’importance de se transformer au rythme de la population du pays, afin de favoriser le recrutement et d’améliorer la rétention dans un environnement sain et respectueux.

Pour y parvenir, la 2e Division du Canada et la Force opérationnelle interarmées (Est) s’appuient sur de nombreux dispositifs, comités et groupes qui coexistent et mettent tous l’accent sur le mieux-être du personnel afin de créer un milieu de travail paisible et productif. À cette fin, tous travaillent sur ces maîtres‑mots : équité, diversité, inclusion et santé mentale.

L’équité en matière d’emploi s’inscrit dans les priorités absolues de l’organisation. Cette cause est menée par un groupe de quatre personnes appelées « champions ». Ces derniers ont pour mission de développer et d’appuyer la mise en place d’activités de sensibilisation. Ils peuvent intervenir lors de situations qui peuvent présenter des problèmes ou des obstacles.

Cet engagement ambitieux pris par la chaîne de commandement de la 2 Div C et de la FOIE s’appuie également sur la dynamique équipe du comité Diversité +. Ce comité a été créé en 2017 à Montréal et compte 56 membres dans les garnisons Saint‑Jean et Montréal, ainsi qu’à la BFC Valcartier. Formé de membres de la Force régulière et de la Réserve, ainsi que de civils, il regroupe six sous-comités qui représentent les différents aspects de la diversité des Forces armées canadiennes : femmes, minorités visibles, personnes handicapées, Autochtones, religion et spiritualité, ainsi que LGBTQ2+.

La diversité est un sujet complexe et nuancé, en perpétuelle évolution. Nous devons déployer des efforts continus pour éliminer la discrimination dans nos milieux de travail et atteindre les objectifs énoncés précédemment.

Date de modification :