Les NCSM Whitehorse et Edmonton effectuent trois saisies de drogues en deux semaines pendant l’opération CARIBBE

A large net carries packages of cocaine from a speedboat into a ship
Trois ballots de cocaïne sont transférés du NCSM Whitehorse vers une embarcation gonflable à coque rigide (RHIB) du garde-côte Steadfast de la United States Coast Guard le 8 avril 2018 après la saisie de 1 520 kilos de cocaïne le 5 2018 au large des côtes de l’Amérique centrale dans le cadre de l’opération CARIBBE. Photo : Affaires publiques des FMAR[P]

Étiquettes : | | | |


Par le Ltv Paul Pendergast, officier des Affaires publiques, Commandement des opérations interarmées du Canada

Les Navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Whitehorse et Edmonton ont été fort occupés pendant une période de deux semaines dans le cadre de l’opération CARIBBE. En effet, ils ont effectué trois saisies de drogues pendant ce court laps de temps. Les navires ont aidé la United States Coast Guard (USCG) à saisir environ 2 011 kilos de cocaïne et à perturber le transport d’un autre 845 kilos environ, pour un total approximatif de 2 856 kilos de cocaïne qui n’atteindront pas les rues nord-américaines.

Le 24 mars 2018, le NCSM Whitehorse a aidé la USCG à saisir environ 30 kilos de cocaïne et à perturber le transport d’un autre 845 kilos environ. Cet incident s’est déroulé dans les eaux internationales de l’Est du Pacifique, au large des côtes de l’Amérique centrale.

Un aéronef de patrouille maritime opérant avec la Force opérationnelle interarmées et interorganisationnelle Sud (JIATF-S) a aperçu un navire suspect pendant une patrouille de routine. Le NCSM Whitehorse a été chargé d’arrêter l’embarcation de pêche de style panga. Il a lancé ses embarcations gonflables à coque rigide (RHIB), qui contenaient toutes des membres du Law Enforcement Detachment (LEDET) américain embarqué.

Les présumés trafiquants à bord de l’embarcation de style panga ont jeté environ 875 kilos de cocaïne par-dessus bord et ont pris la fuite. Une des RHIB a ramassé un ballot de 30 kilos de cocaïne avant de se joindre aux autres RHIB pour poursuivre le panga.

Le 3 avril 2018, le NCSM Edmonton a, à son tour, aidé la USCG à saisir environ 461 kilos de cocaïne dans les eaux internationales de l’Est du Pacifique, au large des côtes de l’Amérique centrale.

Un aéronef opérant avec la JIATF-S a aperçu un navire suspect et le NCSM Edmonton a été chargé de l’intercepter. Quand le navire était suffisamment proche, son commandant a ordonné la mise à la mer de ses RHIB, qui contenaient des membres de l’équipage du NCSM Edmonton et du LEDET de la USCG. Elles ont approché l’embarcation de style panga, dont l’équipage s’est rendu sans prendre la fuite. Le LEDET de la USCG a rapidement arraisonné le présumé navire de contrebande et y a trouvé 23 ballots de cocaïne, pour un poids total approximatif de 461 kilos. Le LEDET a détenu quatre membres d’équipage.

« Je suis fier des efforts des membres de mon équipage et du LEDET embarqué, mais nous ne pouvons pas oublier tout le soutien fourni par les membres du personnel sur la terre ferme afin de rassembler les conditions nécessaires au succès de l’opération CARIBBE, » déclare le capitaine de corvette Brian Henwood, commandant du NCSM Edmonton.

Personne ne pouvait savoir que la plus grosse saisie demeurait à venir. Le 5 avril 2018, le NCSM Whitehorse a aidé la USCG à saisir environ 1 520 kilos de cocaïne dans les eaux internationales de l’Est du Pacifique, au large des côtes de l’Amérique centrale.

Au cours d’une patrouille de routine dans le cadre de l’opération CARIBBE, le radar du NCSM Whitehorse a relevé un navire suspect. La JIATF-S a alors chargé le Whitehorse de l’intercepter. Quand il est arrivé assez proche, il a lancé ses RHIB, qui contenaient des membres du LEDET de la USCG embarqué, qui ont pris les devants.

Une fois à portée, l’équipage du Whitehorse a constaté qu’il s’agissait d’un bateau de pêche de 60 pieds qui se tenait immobile avec sept embarcations de style panga reliées à lui. À ce moment, on a aperçu de la fumée qui s’échappait des tuyaux d’échappement, ce qui indiquait que le bateau de pêche démarrait. Les sept pangas sont partis dans différentes directions en manœuvrant de façon erratique pour s’éloigner du bateau de pêche. Certains larguaient des objets en route, d’autres installaient du matériel de pêche.

Les RHIB ont poursuivi et intercepté les pangas en fuite et, après environ une heure, ils avaient tous rejoint le bateau de pêche. Une des RHIB a commencé des fouilles pour retrouver tout article de contrebande qui pourrait avoir été jeté par-dessus bord par les pangas.

Le capitaine d’armes de la RHIB, un membre de la Marine royale canadienne qui ne peut pas être identifié pour des raisons de sécurité, explique comment les drogues ont été trouvées : « Nous avons effectué des recherches normales par quadrillage autour de la position initiale du bateau pendant que les autres RHIB restaient avec les pangas et le bateau de pêche. Après environ 40 minutes, nous étions sur le point de rejoindre le Whitehorse quand nous avons vu des poissons qui sautaient hors de l’eau et des oiseaux qui se rassemblaient autour d’eux, alors nous avons décidé d’aller voir de plus prêt. Quand nous sommes arrivés, nous avons aperçu six ballots allongés qui flottaient dans l’eau. Chacun mesurait environ douze pieds de longs et ils étaient maintenus ensemble par des filets et reliés par une longue corde. Dès le premier coup d’œil, nous savions que c’était la cocaïne. »

Le LEDET a saisi les ballots de cocaïne, qui pesaient environ 1 520 kilos, en plus d’appréhender 20 présumés trafiquants.

« Je félicite cet équipage pour son professionnalisme et pour sa collaboration étroite avec le LEDET de la USCG, qui ont contribué directement au succès de cette opération », déclare le capitaine de corvette Collin Forsberg, commandant du NCSM Whitehorse. « Les membres de l’équipage du NCSM Whitehorse sont fiers de faire partie de cet important effort visant à garder les drogues illicites loin des rues nord-américaines. »

Actuellement sur le chemin du retour vers Esquimalt, le Whitehorse et l’Edmonton ont écrit un nouveau chapitre dans l’histoire à succès de l’opération CARIBBE. Les Forces armées canadiennes ont contribué à la saisie de plus de 85 tonnes de cocaïne depuis le début de l’opération CARIBBE en 2006 avec la Force opérationnelle interarmées et interorganisationnelle Sud américaine.

Galerie d'images

  • Un grand filet transporte des paquets de cocaïne d’un canot à moteur à un navire.
  • Des rangées de paquets rectangulaires beiges contenant de la cocaïne.
  • Des marins dans un canot à moteur approchent d’un long paquet sombre dans l’eau.
Date de modification :