La 3e Division du Canada accueille de nouveaux aumôniers

Padres
De gauche à droite : le capitaine Powell, le capitaine Ampani, le lieutenant-colonel Cherwick, le capitaine Lee et le capitaine Filyk, tous des aumôniers. Photo : Capitaine Tyler Powell

Étiquettes : | | |

Capitaine Tyler Powell – Western Sentinel

En décembre dernier, la 3e Division du Canada de l’Armée canadienne a accueilli quatre nouveaux aumôniers.

Les aumôniers, ayant suivi une instruction d’un mois au Centre-école des aumôniers des Forces canadiennes (CEAFC) à la BFC Borden, ont terminé la troisième phase de leurs études et reçu leur mandat de l’aumônier général, le major-général Chapdelaine.

En tout, dix candidats à l’aumônerie de la Force régulière et dix autres de la Réserve ont été affectés au Service de l’aumônerie royale canadienne. Pour les aumôniers de la Force régulière, la collation des diplômes signifie qu’ils rentreront à leur base d’attache afin de poursuivre leur instruction professionnelle dans le but d’être nommés à des postes à l’automne 2018. Les aumôniers de la Réserve, quant à eux, rentreront à leur unité d’attache pour se mettre immédiatement au service de la crème du Canada.

Si l’ajout de nouveaux aumôniers est particulièrement intéressant, c’est en raison de la qualité de l’instruction offerte aux candidats à l’aumônerie pendant le cours au CEAFC. Le programme de nature intensive touche un large éventail de sujets, entre autres, counseling ou soins spirituels ou pastoraux, prévention du suicide et conseils à l’intention des commandants relativement au bien‑être moral et spirituel des unités et des militaires.

L’instruction dans son ensemble a été donnée de façon experte par l’état-major représentant les trois éléments, les forces spéciales et de nombreux experts en la matière.

Le mandat que l’aumônier général, le Mgén Chapdelaine, confit aux nouveaux aumôniers, c’est « de voir au bien-être de tous, de faciliter la pratique religieuse des autres et d’assurer le ministère auprès des membres de sa propre confession. »

Il va sans dire que chaque nouvel aumônier est prêt et tient à remplir son mandat et à appuyer les membres des Forces armées canadiennes et leurs familles, pendant que ces derniers servent leur pays.

Date de modification :