Exercice BLIZZARD NORDIQUE 2018 : Une réelle confrontation aux conditions hivernales

Exercise BLIZZARD NORDIQUE

Étiquettes : | |


Yves Bé
langer – Servir

Les élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) ont vécu le traditionnel exercice BLIZZARD NORDIQUE du 9 au 11 février.

Les élèves-officiers Noémie Pelletier et David Belley, respectivement liés à l’escadron Richelieu et l’escadron Tracy, ont participé pour la première fois dans cet exercice annuel. Ceux-ci en sont à leur première année d’études au CMR Saint-Jean. Ils expliquent que tout au long des trois jours, ils ont appris à travailler en équipe.

L’Élof Belley, qui espère un jour joindre les rangs d’une unité de blindés, note que le fait d’avoir passé une fin de semaine auprès du Régiment de Hull au cours des derniers mois, a été très bénéfique pour le préparer à l’exercice BLIZZARD NORDIQUE.

L’Élof Pelletier ajoute que l’exercice a permis aux futurs officiers de bien travailler ensemble. « Cela nous a fait découvrir les forces de chacun », indique-t-elle en avouant avoir beaucoup apprécié le fait de se rendre sur les lieux de l’exercice à bord d’un hélicoptère Chinook.

Elle indique que la meilleure expérience a été le fait de travailler aux postes des opérations pendant la nuit et transmettre les directives de ceux qui étaient au commandement. « Pour moi qui souhaite faire une carrière dans les transmissions, c’était une super belle opportunité. »

À l’automne dernier, les deux élèves-officiers ont vécu l’exercice LEADERSHIP CONQUÉRANT au site de Farnham. Ils expliquent que ces exercices sont très complémentaires. « En fait, on a pu découvrir que la guerre hivernale comporte des différences majeures. Le froid fait entre autres partie de nos ennemis lors de ce type d’opérations », lance l’Élof Belley.

Chaque année, un défi différent est présenté aux participants de l’exercice BLIZZARD NORDIQUE. Cette fois, les organisateurs ont opté pour le Ice Breaking Drill au cours duquel les élèves-officiers ont dû affronter l’eau du Lac Hayes alors que la température extérieure était de moins 10 degrés Celsius.

Il s’agissait du moment le plus éprouvant de la fin de semaine. « J’avoue que j’avais un peu peur d’y aller, mais une forte poussée d’adrénaline m’a permis d’avancer », soutient l’Élof Pelletier.

Pour voir plus de photos, visitez la galerie d’images de CMR Saint-Jean.

Galerie d'images

  • A woman in uniform performs the Ice Breaking Drill.
Date de modification :