Huit nouveaux pilotes de chasse à l’issue du CPC 59

Captain Nigel Mills
Le capitaine Nigel Mills, l’un des stagiaires ayant réussi le cours de pilote de chasse 59, se prépare en vue de son dernier vol comme stagiaire. Photo : Jeff Gaye

Étiquettes : | |

Jeff Gaye, The Courier

Pour souligner la fin du cours de pilote de chasse (CPC) 59 en février, le 410e Escadron d’entraînement opérationnel à l’appui tactique a réalisé deux survols et préparé un traditionnel dîner militaire.

Dans le cadre du CPC, des pilotes de l’Aviation royale canadienne (ARC) qui ont réussi l’entraînement initial des pilotes de chasse à bord d’avions à réaction CT-155 Hawk au 419e Escadron s’entraînent pour piloter le chasseur CF-18 Hornet lors d’opérations de chasse de l’ARC. Le cours s’est déroulé du 29 mai 2017 au 9 février 2018.

De plus, un stagiaire a réussi le cours de pilote de chasse – Niveau avancé. Parmi les nouveaux pilotes de chasse, quatre relèveront d’escadrons d’appui tactique à Cold Lake, en Alberta, et quatre seront affectés à Bagotville, au Québec.

« Un point saillant a été notre déploiement à La Nouvelle‑Orléans en novembre durant l’exercice PUMA STRIKE 17. Là-bas, nous avons achevé la phase du cours axée sur les tactiques de combat aérien », explique le commandant du 410e Escadron, le lieutenant‑colonel Seane Doell. « Un autre moment marquant a été la phase sur l’interdiction aérienne, dans le cadre de laquelle les stagiaires ont eu l’occasion d’utiliser des armes guidées par laser GBU-12 ici, au polygone de tir aérien de Cold Lake. »

L’entraînement était composé de diverses phases : transition, manœuvres de base du chasseur, manœuvres de combat aérien, tactiques de combat aérien, tir d’armes classiques, appui aérien rapproché et interdiction aérienne.

« Ici, au 410e Escadron, nous sommes très fiers des réalisations des stagiaires qui ont réussi le CPC 59 et du succès connu lors de l’entraînement sécuritaire du prochain cadre de pilotes de chasse pour l’ARC, affirme le Lcol Doell. Nous leur souhaitons bon succès lorsqu’ils entameront leur première affectation au sein d’un escadron d’appui tactique. »

Date de modification :