Le président du Comité militaire de l’OTAN visite le Collège des Forces canadiennes

General Petr Pavel speaks to students of the Joint Command and Staff Programme at the Canadian Forces College.
Le général Petr Pavel, président du Comité militaire de l’OTAN, s’adresse aux stagiaires du Programme de commandement et d’état-major interarmées du Collège des Forces canadiennes de Toronto, le vendredi 9 mars 2018. Photo: Cplc McMillan

Étiquettes : | |

Du 8 au 10 mars, le chef d’état-major de la défense du Canada a accueilli le général Petr Pavel, président du Comité militaire de l’OTAN.

Durant son séjour, le général Pavel s’est adressé aux stagiaires actuels du Programme de sécurité nationale (PSN) du Collège des Forces canadiennes (CFC). Celui-ci a pour objet de préparer des dirigeants militaires, de la fonction publique et d’organisations internationales ou privées à assumer des responsabilités stratégiques dans le contexte de sécurité mondiale complexe et ambigu.

Le contre-amiral Luc Cassivi, commandant de l’Académie canadienne de la Défense (ACD), et le brigadier‑général Kevin Cotten, commandant du CFC, ont reçu le général Pavel au campus de Toronto, le 9 mars.

Le général Pavel, officier de l’Armée de terre de la République tchèque, a adressé la parole aux 129 stagiaires du Programme de commandement et d’état-major interarmées (PCEMI) du CFC, qui vise à préparer des officiers supérieurs en vue de nominations dans des contextes nationaux et internationaux.

« C’était un honneur d’accueillir le président du Comité militaire de l’OTAN. Je suis ravi qu’il ait pris le temps de présenter aux colonels et aux capitaines de vaisseau du PSN, ainsi qu’aux stagiaires du PCEMI, son point de vue sur le commandement stratégique », explique le Cam Cassivi.

Le CFC est le centre d’excellence du Canada en matière d’instruction militaire professionnelle au niveau des opérations interarmées et des stratégies nationales.

« Je suis heureux que le général Pavel ait pu s’adresser aux stagiaires de ces deux programmes clés. Son allocution a offert une perspective unique sur l’OTAN, précise le Bgén Cotten. La possibilité de recevoir des dirigeants comme le général Pavel pour parler aux futurs dirigeants est un élément important de l’expérience d’apprentissage de chaque stagiaire. »

Date de modification :