Regardez l’édition du 21 mars des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Étiquettes : | |

Cette semaine, nous vous présentons les points saillants sur :

  • l’opération NUNALIVUT 2018; et
  • la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale

Transcription

Bienvenue à une nouvelle édition des Nouvelles de l’Équipe de la Défense. Je suis Adj Dave Bouchard.

Et je suis Cybelle Morin. Voici ce qui fait les manchettes à la Défense.

L’opération NUNALIVUT 2018 prendra fin cette semaine dans les environs de Resolute Bay et de Cambridge Bay, au Nunavut.

La capitaine de corvette Melissa Syer, commandant adjoint, s’est entretenue avec nous aujourd’hui pour nous renseigner davantage sur cette opération menée par la Force opérationnelle interarmées (Nord).

Bonjour, Capitaine de corvette Syer. Pouvez-vous nous décrire l’objectif de l’opération NUNALIVUT?

L’opération NUNALIVUT est l’opération de souveraineté que nous menons chaque année dans le Haut Arctique du Canada. Le principal objectif de l’opération NUNALIVUT vise la mise en pratique et la démonstration de la capacité des Forces armées canadiennes à mener des opérations dans un environnement austère.

En quoi consiste votre rôle dans le cadre de l’opération NUNALIVUT?

En ma qualité de commandant adjoint de la Force opérationnelle, je relève directement du commandant de la Force opérationnelle, basé au quartier général de Resolute Bay. Nous veillons donc au commandement et au contrôle de la force opérationnelle dans son ensemble, à Resolute Bay comme à Cambridge Bay.

Qui sont les participants à l’opération?

Durant l’opération cette année, nous comptons des membres du 2e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry. Ces derniers constituent le principal groupe basé à Resolute Bay. À eux s’ajoute aussi un peloton du Groupe-compagnie d’intervention dans l’Arctique, ou GCIA, ainsi que le personnel du quartier général, évidemment, à Resolute Bay, qui assure le commandement et le contrôle. À Cambridge Bay, nous avons des membres de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique), de même que des employés d’autres ministères prenant part à l’opération et un peloton du 2e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry. Enfin, nos Rangers canadiens, du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens, sont là pour prêter main-forte tout au long de l’opération.

Quels types d’activités les militaires exécuteront-ils? Quelles compétences vous attendez-vous à ce qu’ils acquièrent?

L’objectif central de l’opération est fondé sur la visibilité et la présence dans le Nord et, je le répète, la démonstration de la capacité de mener des opérations dans un environnement austère. Ainsi, nous parvenons à atteindre en grande partie cet objectif au moyen de patrouilles. De plus, les Rangers canadiens dirigent des entraînements et apprennent aux troupes des régions sud comment survivre et mener des opérations dans le Nord canadien. Par ailleurs, des plongeurs sous glace à Cambridge Bay apprendront comment effectuer des plongées dans un environnement austère et ils feront part de ces expériences à des employés d’autres ministères avec qui ils font de la plongée.

Merci de vous être jointe à nous, Capitaine de corvette Syer.

Je vous en prie.

En conjonction avec l’Op NUNALIVUT, des scientifiques de la Défense mènent des travaux sur le terrain relativement aux opérations des Forces armées canadiennes réalisées par temps très froid. Ils examineront un certain nombre de facteurs différents, y compris les risques pour la santé, notamment les blessures causées par le froid, de même que les systèmes d’abri et les systèmes énergétiques et électriques utilisés lors d’opérations de déploiement. Les données recueillies seront essentielles à l’amélioration des conditions dans lesquelles le personnel des Forces armées canadiennes travaille et au succès des opérations réalisées dans des environnements austères, tel le Haut‑Arctique canadien.

L’Aviation royale canadienne a également appuyé l’opération en assurant le transport du personnel et de l’équipement jusqu’à Cambridge Bay et Resolute Bay, à l’aide d’aéronefs Twin Otter, Globemaster et Hercule.

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. Le thème cette année est « Engagé à l’égard de l’équité ».

L’Équipe de la Défense est résolue à créer un environnement équitable, respectueux et accueillant pour tous les membres civils et militaires.

Tout un chacun a le droit d’être traité de façon équitable, respectueuse et digne dans un milieu de travail exempt de discrimination, conformément à la Loi canadienne sur les droits de la personne.

C’est tout pour aujourd’hui. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Soyez des nôtres lors de la prochaine édition…

… des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Date de modification :