L’une des Canadiennes les plus influentes est source d’inspiration à la 8e Escadre Trenton

Lieutenant-Commander Kelly Williamson
La capitaine de corvette Kelly Williamson fait connaître son histoire de réussite à la 8e Escadre Trenton, le 18 janvier 2017. Photo : Makala Chapman, The Contact

Étiquettes : | | | |


Par Makala Chapman, The Contact – 8Escadre/BFC Trenton

La capitaine de corvette Kelly Williamson, qui figurait au palmarès des 100 Canadiennes les plus influentes de 2017 préparé par le Réseau des femmes exécutives, a récemment raconté son expérience à un groupe de femmes d’affaires locales à la 8e Escadre Trenton, en Ontario.

L’officier supérieur des affaires publiques de la 5e Division du Canada, responsable des opérations militaires au Canada atlantique, a fait part aux femmes d’affaires de trois leçons essentielles qu’elle a apprises au fil des ans. Après avoir établi des liens entre ses enseignements et ses histoires personnelles, la Capc Williamson a affirmé que la première étape consistait à reconnaître ses propres échecs et à en tirer parti comme occasions d’apprentissage.

« Il n’y a pas de mal à échouer, a-t-elle ajouté. Vous pouvez tirer bien plus de leçons de vos échecs que de vos réussites. Les échecs font tout simplement partie intégrante de la vie. »

De plus, une autre leçon importante qu’elle a apprise tôt, c’est de ne pas se laisser définir par la perception d’autres personnes. Enfin, d’après la Capc Williamson, un élément clé de son perfectionnement en tant que leader a été de demander de l’aide.

« Bien que les modèles soient importants, a-t-elle continué, vous devez également découvrir les qualités que vous avez à offrir, et les mettre à profit ». En ce qui a trait à ses propres modèles, elle a précisé avoir toujours admiré des femmes influentes, par exemple l’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher et la vice‑amiral Nora Tyson des Forces navales des États‑Unis.

Au cours de sa carrière de plus de 20 ans au sein des Forces armées canadiennes (FAC), la Capc Williamson s’est acquitté des fonctions d’officier des opérations maritimes et sous-marines, expérience qui, d’après elle, l’a aidée à devenir la personne qu’elle est aujourd’hui.

Si elle s’est tournée vers le monde des affaires publiques en 2009, c’est parce qu’elle a affirmé avoir toujours été passionnée du domaine des communications.

Après avoir réfléchi au temps qu’elle a passé dans les forces armées, elle a confié que les expériences qu’elle a vécues lui ont appris à concilier les nombreux intérêts concurrents dans sa vie. Quant à être considérée comme l’une des femmes les plus influentes au Canada, la Capc Williamson a avoué se sentir très honorée.

« Il y a tant de femmes qui ont ouvert la voie avant moi, et il y a tant de femmes incroyables dans les Forces armées canadiennes. Chacune d’elles mérite cet honneur, a-t-elle dit. Je suis à jamais émue et reconnaissante d’avoir reçu cette reconnaissance. »

La lieutenant-colonel (à la retraite) Chantel Fraser, présidente du Trenton & District Business and Professional Women’s Club, a pris le temps d’écouter l’allocution de la Capc Williamson.

D’après la Lcol (à la retraite) Fraser, c’est un important message que l’on fait passer à tout un chacun en invitant une conférencière qui peut faire connaître ses histoires de réussite, tout particulièrement dans un milieu à prédominance masculine comme celui des forces armées.

« C’est essentiel pour les femmes, peu importe leur profession, de voir des modèles à suivre, a‑t‑elle précisé. Par ailleurs, il est primordial pour tous, quels que soient leurs antécédents et leur sexe, de voir des modèles auxquels les femmes peuvent s’identifier, afin qu’elles puissent, elles aussi, se fixer des objectifs. »

Comme dernier conseil, la Capc Williamson a affirmé que le travail d’équipe est l’une des leçons les plus précieuses dont tous les gens en milieu de travail peuvent tirer parti.

« Nous faisons tous partie de la même équipe, et nous devons travailler ensemble, a-t-elle ajouté. Valorisez la diversité. Vous apportez tous des compétences et des points de vue différents. Au bout du compte, cela ne peut que contribuer au renforcement de l’équipe. »

Galerie d'images

  • Lieutenant-Commander Kelly Williamson
Date de modification :