Une femme occupe pour la première fois le poste d’adjudant de la SFC Alert

test
L’Adjum Renee Hansen (à gauche), le major Kevin Rubner (au centre) et l’Adjum Kevin Wezenbeek (à droite) signent les documents qui officialisent la passation des pouvoirs à la SFC Alert. Photo : Cpl Josh Ferreira

Étiquettes :

Par la capitaine Julie Brunet, à l’aide du contenu de la sous-lieutenant Heather DeWolfe – The Contact, BFC Trenton

Le mois dernier, l’adjudant-maître (Adjum) Renee Hansen a été nommée adjudant de la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert, au Nunavut, et est ainsi devenue la première femme à occuper ce poste depuis la mise sur pied de la SFC Alert au début des années 1950.

La cérémonie de passation de commandement du 11 décembre a souligné ce jalon important pour la station, le lieu habité en permanence le plus au nord dans le monde.

Le personnel militaire de la SFC Alert et des invités civils de Nasittuq Corporation et d’Environnement et Changement climatique Canada, deux partenaires opérationnels qui font partie intégrante des activités menées à la station, étaient présents pour voir l’Adjum Hansen prendre la relève de l’Adjum Kevin Wezenbeek.

Pendant son allocution, l’Adjum Hansen a tout simplement exprimé sa volonté à aller de l’avant dans l’exercice de ses nouvelles fonctions, en déclarant « je suis prête » au commandant de la Station, le major Kevin Rubner.

L’Adjum Hansen, originaire de Brandon, au Manitoba, s’est enrôlée dans la Première réserve en 1992 en tant que commis à l’administration. À sa promotion au grade d’adjudant-maître et avant sa nomination au poste d’adjudant de la SFC Alert, elle assumait le rôle de commis surveillant à la 8e Escadre Trenton, en Ontario.

Récemment, l’Adjum Hansen a été nommée au grade de Membre de l’Ordre du mérite militaire (MMM). Créé en 1972, l’Ordre du mérite militaire reconnaît le service méritoire, le dévouement au devoir et l’engagement au Canada des membres des Forces armées canadiennes.

Date de modification :