Le MDN et les FAC accueillent leurs premiers cyberopérateurs

MGen Greg Loos addresses the first cyber operators at a ceremony.
Le commandant de la force cybernétique, le major-général Greg Loos, chef d’état major (Gestion de l’information) et J6 des FAC, accueille les premiers cyberopérateurs du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes. Photo : Matthew Lacroix, SMA(GI), Communications internes

Étiquettes : | |

La cérémonie d’inauguration de la profession des cyberopérateurs s’est déroulée au mess intégré de la Station des Forces canadiennes (SFC) Leitrim, dans la région de la capitale nationale, le 3 novembre dernier. On y célébrait la création du nouveau groupe professionnel et on y a présenté les premiers cyberopérateurs des Forces armées canadiennes (FAC).

Puisque les insignes du groupe professionnel n’étaient pas encore disponibles, le major-général Greg Loos, commandant de la force cybernétique, a remis à chaque cyberopérateur un certificat, appelé « Plank Owner » (propriétaire de planche) en anglais. Par le passé, les membres de l’équipage d’un navire qui étaient présents lors de la mise en service de celui-ci demandaient de devenir propriétaires de l’une des planches du pont principal, ce qui a donné naissance à l’expression. Ce fut un accueil approprié pour ces cyberopérateurs, qui ont maintenant le droit de se vanter de figurer parmi les pionniers de la profession.

« En reconnaissant officiellement le cyberdomaine comme environnement opérationnel distinct, nous normalisons ce que nous faisions déjà, a indiqué le Mgén Loos. L’établissement de cette profession est un pas important vers notre objectif, qui consiste à acquérir la liberté d’action dans le cyberdomaine, domaine de plus en plus complexe, congestionné et contesté. »

La profession des cyberopérateurs sera composée de membres de la Réserve et de la Force régulière qui mèneront des cyberopérations défensives et contribueront aussi aux cyberopérations actives. Ils recueilleront et analyseront des données tirées des systèmes de réseaux informatiques des FAC à l’appui des opérations de défense du réseau. Ils surveilleront et examineront les réseaux afin de détecter des intrusions ou des anomalies potentielles, de déceler les vulnérabilités des positions défensives et offensives, de mener des enquêtes judiciaires à la suite de cyberincidents et de maintenir une trousse d’outils spécialisés.

On encourage les membres des FAC désireux de poser leur candidature pour se joindre à la profession des cyberopérateurs à communiquer avec l’officier de sélection du personnel de leur base. Les membres du public qui souhaiteraient poser leur candidature sont invités à communiquer avec le centre de recrutement des FAC de leur région.

Date de modification :