Sain et sauf : Les FAC évacuent des Canadiens de la Dominique à la suite de l’ouragan MARIA

Une personne portant une combinaison de vol de couleur verte aide une femme à monter à bord d’un avion
Aéroport Douglas Charles, Dominique. Le 24 septembre 2017 – Une Canadienne évacuée est escortée à bord d’un aéronef CC-130J Hercules durant l’Opération RENAISSANCE IRMA MARIA. (Photo prise par le Détachement aérien du NCSM St. John’s)

Étiquettes :

Rédigé par : Capitaine Matt Zalot, officier des Affaires publiques, Opération RENAISSANCE IRMA MARIA

L’ouragan Maria a frappé la Dominique dans les Caraïbes, ne laissant dans son sillage que dévastation. Déjà dans la région pour effectuer des opérations d’aide humanitaire et de secours aux sinistrés, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) St. John’s s’est rendu sur le terrain. L’équipage a rapidement commencé à sauver des vies et à porter secours aux personnes touchées par les vents violents, les pluies  torrentielles et les coulées de boue de l’ouragan Maria.

La majorité des efforts consistait à transporter de la nourriture, de l’eau et des fournitures, à dégager les routes et à enlever les débris. Toutefois, l’hélicoptère CH-124 Sea King à bord du navire s’est vu attribuer une autre responsabilité très importante : celle d’évacuer deux citoyens canadiens dont la maison avait été détruite dans la tempête.

Le NCSM St. John’s offre une excellente plateforme pour aider les gens et coordonner les efforts de secours. Cela dit, il ne constitue qu’une partie des efforts déployés par le gouvernement du Canada pour offrir de l’aide humanitaire dans la région. En effet, le navire a étroitement collaboré avec Affaires mondiales Canada (AMC), le ministère fédéral responsable des opérations d’intervention en cas de catastrophe et l’Équipe canadienne d’évaluation des catastrophes (ECEC).

Les membres du NCSM St. John’s ont appris que deux Canadiens septuagénaires étaient en détressent. Ils manquaient de nourriture, d’eau et de médicaments. Pour empirer les choses, leur maison près de Roseau, à la Dominique, avait été sérieusement endommagée et ils n’avaient aucun moyen de quitter la région montagneuse où ils habitaient.

Coup de chance incroyable, un aéronef CC-130J Hercules des FAC se trouvait dans la région pour livrer des fournitures essentielles à l’aéroport Douglas Charles, au nord-est de l’île, avant de retourner à sa base d’opération à la Barbade.

Après avoir effectué une mission de reconnaissance à Roseau, le détachement aérien du Sea King a rencontré l’ECEC, a embarqué un membre d’AMC qui se trouvait dans la région (lequel pourrait fournir au couple l’autorisation diplomatique nécessaire pour quitter) et est allé chercher les Canadiens qui s’étaient réfugiés sur un terrain de sport près de leur résidence. Ils ont été transportés par voie aérienne jusqu’à l’aéroport. De là, le couple s’est envolé à bord du Hercules vers la Barbade, avant de continuer son voyage jusqu’au Canada. L’intervention rapide de toute l’équipe a permis de rapatrier en toute sécurité ces deux Canadiens en détresse.

L’Opération RENAISSANCE IRMA MARIA assure une intervention rapide des Forces armées canadiennes suffisamment flexible pour avoir des répercussions positives immédiates sur le terrain et pour continuer à aider les personnes sur place au fur et à mesure. Le NCSM St. John’s a terminé son soutien aux opérations de secours aux sinistrés le 30 septembre 2017 et a commencé son voyage de retour au Canada.

Galerie d'images

  • Des personnes discutent, certaines d’entre elles portant des casques verts
  • Une personne portant une combinaison de vol de couleur verte aide une femme à monter à bord d’un avion
Date de modification :