Sauver des vies : Des membres des Forces armées canadiennes encadrent des instructeurs ukrainiens en premiers soins au combat

Des militaires traversent un champ avec une grande flaque, certains transportant de lourdes charges.
Des aspirants infirmiers de combat des Forces armées ukrainiennes (FAU) transportent des blessés en lieu sûr lors d’un exercice d’évacuation de blessés. Ce cours pilote est offert par des instructeurs et des administrateurs de la FAU encadrés par des responsables médicaux canadiens et américains. Cette instruction a été offerte dans le cadre de l’opération UNIFIER. (Force opérationnelle interarmées en Ukraine) Joint Task Force Ukraine AK51-2017-032-003

Étiquettes :

Par le major Carrie McQuiggan, infirmière au sein des Forces armées canadiennes – O Resp de l’instruction médicale pour l’opération UNIFIER

 

STARYCHI, UKRAINE. L’opération UNIFIER des Forces armées canadiennes (FAC) offre de l’instruction et du mentorat en premiers soins au combat pour aider les Forces armées ukrainiennes à sauver des vies.

Les militaires reçoivent les connaissances et le matériel dont ils ont besoin pour sauver des vies grâce aux dons d’articles et de trousses de premiers soins individuelles faits par le Canada, par les Forces armées ukrainiennes (FAU), par les pays partenaires et par des organismes de charité.

Aux côtés des États-Unis et de la Grande-Bretagne, le Canada travaille avec des responsables des réformes médicales en Ukraine et avec des instructeurs du 205e Centre d’instruction en médecine tactique des Forces armées ukrainiennes. Ils élaborent des programmes d’instruction médicale. Parmi les programmes terminés, citons un cours de base visant à sauver des vies conçu pour tous les militaires, un programme amélioré et un cours de technicien médical de combat.

« Les techniciens médicaux canadiens de la Force régulière et de la Réserve font partie de la cinquième ligne d’efforts de l’opération UNIFIER », explique le sergent T.S. Stackhouse, l’instructeur principal pour la cinquième ligne d’efforts. « Ils sont responsables de la mise sur pied d’un cadre d’instructeurs en premiers soins au combat au sein des Forces armées ukrainiennes pour veiller à ce que leurs militaires disposent de compétences de base leur permettant de sauver des vies. »

Des instructeurs des FAU provenant de partout en Ukraine ont démontré un vif intérêt pour l’apprentissage et le partage de leurs propres connaissances et expériences avec l’équipe canadienne.

« Ils ont rejoint d’autres instructeurs de partout en Ukraine et, sous le mentorat de responsables médicaux américains et canadiens, les instructeurs ont offert un cours en premiers soins au combat à plus de 600 militaires ukrainiens », raconte le sergent Stackhouse.

Les aspirants instructeurs en premiers soins au combat arrivent à leur instruction forts de connaissances et de diverses expériences de combat. Bon nombre d’entre eux avaient été affectés à l’opération de lutte contre le terrorisme et avaient vu et aidé des victimes de graves blessures et de nombreux traumatismes. Ils ont mis leur instruction en premiers soins au combat en pratique et ont été en mesure de faire part de leur expérience à leurs élèves à l’aide de scénarios tactiques réalistes.

« Leur expérience, au cours de laquelle ils ont pu voir et aider des victimes, leur permet de comprendre de façon unique les compétences de premiers soins qu’on leur enseigne, ainsi que l’importance de veiller à ce que leurs élèves à venir prennent l’instruction au sérieux », explique le sergent Stackhouse.

Les instructeurs ukrainiens au Centre d’instruction en médecine tactique s’affairent à la conception de programmes de grande qualité qui respectent les normes de l’OTAN et qui utilisent du matériel moderne. Ils ont examiné des documents et des produits de spécialistes en traumatismes de partout dans le monde et incorporent ces connaissances à l’élaboration de leurs cours. Ils peuvent être très fiers du travail qu’ils ont accompli.

 

Galerie d'images

  • Des militaires traversent un champ avec une grande flaque, certains transportant de lourdes charges.
  • Un groupe de militaires autour d’un mannequin arborant des blessures simulées allongé sur le sol.

 

Date de modification :