La directrice exécutive du Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle discute de la première année

Étiquettes :

Tout juste un an après l’ouverture du Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle (CIIS), la directrice exécutive, Madame Glynnis French, nous parle des accomplissements du Centre jusqu’à maintenant.

Qu’est-ce que le Centre a accompli jusqu’à maintenant?

L’année dernière a été très importante pour le CIIS. Le Centre a été fondé en septembre 2015, et depuis, nous avons fait de grands progrès pour devenir la première organisation vers laquelle se tournent les membres des FAC qui ont vécu des situations comportant des comportements sexuels dommageables et inappropriés.

Nous sommes l’un des piliers essentiels de l’opération HONOUR du chef de l’état-major de la défense visant à éliminer les comportements inappropriés et à protéger la dignité de tout membre des FAC dans son milieu de travail. Aujourd’hui, nos conseillers du CIIS fournissent un service de consultation professionnel, confidentiel et dévoué aux membres des FAC, ainsi que des conseils à la chaîne de commandement et aux témoins soucieux qui jouent un rôle actif et appuient leurs camarades de service.

Nous avons atteint un certain nombre d’objectifs. Nous avons trouvé des installations centrales au centre-ville d’Ottawa. Nous avons embauché et continuons d’embaucher des conseillers compétents et bilingues — qui possèdent tous une expérience considérable dans la communauté des FAC. Ce sont eux qui sont présents pour prendre les appels essentiels et orienter les militaires dans les défis auxquels ils font face, vers des conclusions qui répondent à leurs besoins personnels.

Quels sont vos objectifs pour le Centre en 2017?

Notre grande priorité est de fournir les services de consultation indispensables que les FAC exigent du CIIS. Nous devons nous adapter au paysage social en évolution et être prêts à servir les besoins personnels de chacun. À cette fin, nous examinons soigneusement l’idée d’offrir un service de consultation aux militaires 24 heures su 24, 7 jours sur 7, et la meilleure façon de le faire.

De plus, nous continuons d’enrichir nos relations avec nos partenaires internes, notamment les Services de l’aumônerie, les Service national des enquêtes des Forces canadiennes, les Services de santé, et plus particulièrement l’Équipe d’intervention stratégique (Inconduite sexuelle) des FAC, qui est chargée d’élaborer la formation, la politique et la stratégie intégrée pour les FAC par l’intermédiaire de l’opération HONOUR.

Qu’est-ce qui rend le CIIS unique?

Il n’y a jamais rien eu de comparable au CIIS pour les membres des FAC. Nous offrons des services confidentiels qui s’ajoutent aux autres groupes et organismes de soutien situés dans les bases et les communautés locales partout au pays. Ce qui donne au CIIS son caractère distinct, c’est que nous ne relevons pas de la chaîne de commandement, ce qui protège la vie privée de nos clients. Bien que nous relevions directement du sous-ministre de la Défense nationale, nous nous assurons d’être à l’écoute de l’institution des FAC que nous servons et de répondre à ses besoins.

Nos conseillers ont vécu et travaillé dans un contexte militaire. Ils sont appuyés par deux officiers de liaison supérieurs affectés au Centre, soit l’officier de liaison de la police militaire (OLPM) et l’officier de liaison des FAC, qui fournissent des conseils éclairés sur la culture et les conditions de la vie militaire. Par exemple, l’OLPM peut, à la demande du militaire, expliquer les complexités des processus officiels de règlement des plaintes. En tout temps, la confidentialité est garantie pour le militaire avant qu’il décide s’il veut passer à la prochaine étape.

Quelle est votre vision pour l’avenir?

Le CIIS continuera de faire fond sur la base solide qui a été établie. Le soutien confidentiel aux victimes demeure notre mission principale. Nos conseillers sont au cœur du fonctionnement du Centre et nous leur fournirons une formation continue pour nous assurer qu’ils restent des chefs de file respectés dans leur domaine. De plus, nous devons veiller à ce que chaque membre des FAC soit au courant de nos services et sache comment joindre le CIIS.

Dans l’optique de renforcer de notre expertise, nous nous fondons sur le travail quotidien de nos conseillers et la collecte de données qu’ils effectuent pour rendre compte des tendances et des problèmes. À cette fin, le CIIS fournit aux FAC une analyse et une rétroaction essentielles basées sur les données accumulées sur les cas, ce qui contribue à éliminer les comportements sexuels dommageables et inappropriés du milieu de travail.

Date de modification :