Inhumation de quatre militaires canadiens de la Première Guerre mondiale

Des représentants du gouvernement du Canada et des Forces armées canadiennes ont assisté à l’inhumation avec honneurs militaires d’un soldat inconnu au cimetière canadien no 2 à Neuville-Saint-Vaast, en France, le 23 août 2017. Photo : Cpl Andrew Wesley.

Des représentants du gouvernement du Canada et des Forces armées canadiennes ont assisté à l’inhumation avec honneurs militaires d’un soldat inconnu au cimetière canadien no 2 à Neuville-Saint-Vaast, en France, le 23 août 2017. Photo : Cpl Andrew Wesley.

Étiquettes : |

Entre le 23 et le 25 août, le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) ont inhumé quatre militaires de la Première Guerre mondiale, en France. Chaque militaire a été enseveli dans le cimetière militaire du Commonwealth le plus près de l’endroit où il est tombé au combat.

« En cette triste occasion, nous pouvons nous rappeler le courage et la détermination de ces Canadiens qui ont consenti l’ultime sacrifice pour leur pays pendant la Première Guerre mondiale et même après », dit Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense.

Le 23 août, le MDN et les FAC ont inhumé un militaire canadien non identifié de la Première Guerre mondiale au cimetière canadien no 2, à Neuville-Saint‑Vaast. Il a été impossible de déterminer l’identité du militaire, car il a été trouvé sans identificateur personnel ou d’unité. Il serait décédé entre la fin octobre 1916 et la fin juillet 1917, soit la période de neuf mois de combat à Vimy. Le gouverneur général du Canada, David Johnston, et le commandant de l’Armée canadienne, le lieutenant-général Paul Wynnyk, ont assisté à la cérémonie.

Le 24 août, le soldat Reginald Joseph Winfield Johnston et le sergent Harold Wilfred Shaughnessy ont été enterrés par leur unité au cimetière britannique de Loos, à Loos-en-Gohelle. Les deux militaires sont décédés pendant la bataille de la cote 70, dont le centième anniversaire sera souligné cette année par le Canada. Le Sdt Johnston, de Fairford (Manitoba), était membre du 16e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien, unité perpétuée par le Canadian Scottish Regiment (Princess Mary’s) de Victoria (Colombie-Britannique). Il est décédé le 15 ou 16 août 1917, à l’âge de 22 ans. Le Sgt Shaughnessy, de St. Stephen (Nouveau‑Brunswick), était membre du 13e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien, unité perpétuée par le Black Watch (Royal Highland Regiment) de Montréal. Il est décédé le 15 août 1917, à l’âge de 33 ans. Les familles des militaires ont assisté à la cérémonie, grâce au soutien d’Anciens Combattants Canada.

Par ailleurs, le 25 août, le sergent James Alexander Milne a été inhumé par son unité au cimetière Orchard Dump, à Arleux-en-Gohelle. Le Sgt Milne, originaire de Kincardineshire, en Écosse, puis de Calgary (Alberta), était membre du 10e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien, unité perpétuée par le Royal Winnipeg Rifles et le Calgary Highlanders. Il est décédé le 28 avril 1917, à l’âge de 34 ans, dans le cadre d’une opération menée contre une position allemande appelée la boucle d’Arleux.

Galerie d'images

  • L’inhumation militaire du soldat Reginald Joseph Winfield Johnston et‎ du sergent Harold Wilfred Shaughnessy a eu lieu au cimetière britannique de Loos, à Loos en Gohelle, en France, le 24 août 2017. Photo : Sgt Adam Orton.
  • Des représentants du gouvernement du Canada et des Forces armées canadiennes ont assisté à l’inhumation avec honneurs militaires d’un soldat inconnu au cimetière canadien no 2 à Neuville-Saint-Vaast, en France, le 23 août 2017. Photo : Cpl Andrew Wesley.
Date de modification :